Fryday fax:U.S. Blocks Abortion at G7 and Organization of American States

U.S. Blocks Abortion at G7 and
Organization of American States

Dear Colleague,

It has been a remarkable few days in the quiet and carpeted negotiating rooms at the G7 meeting of the world’s industrial powers, and the Organization of American States. In both instances, the Trump administration fought back against the abortion lobby and won. Hardly anyone covers these types of meetings, but C-Fam does. Rebecca Oas, Ph.D. reports on our win at the G7, and Susan Yoshihara, Ph.D. reports on the OAS.

We have two really terrific posts at our blog, Turtle Bay and Beyond.

Stefano Gennarini reports on yet another negotiation at the UN where abortion proponents are attempting to put abortion into humanitarian assistance. The Trump administration is holding firm, so far, that this will not happen.

Rebecca Oas, Ph.D. reports on an interesting exchange at The Guardian of the UK, what she calls « pragmatism meets magical thinking. »

You will not read these stories anywhere else. If you appreciate that we are here reporting every week AND working with delegations to advance the pro-life cause, support our work right now at www.c-fam.org/donate.

Spread the world. Be brave. Keep the faith.

Yours sincerely,

Austin Ruse
President

Publicités

Alliance vita:93% des Français considèrent que « les pères ont un rôle essentiel pour les enfants » et pour 73% ce rôle est « différent et complémentaire » à celui de la mère.

 

Video action VITA : boutique éphémère du marché de la procréation

Chers amis,

 

A la veille de la fête des pères, Alliance VITA a commandé à l’IFOP un sondage sur l’attachement des Français au rôle du père. Révélé par une pleine page du journal La Croix, il a été aussitôt repris par RTL et de nombreux médias.

Téléchargez les images - 0

Le verdict est sans appel !

 

93% des Français considèrent que « les pères ont un rôle essentiel pour les enfants » et pour 73% ce rôle est « différent et complémentaire » à celui de la mère. 

Téléchargez les images - 1

L’indifférenciation père-mère, promue par certain est largement rejetée par les Français.

Cela se confirme encore davantage quand sont pointées les conséquences de l’absence de père : 85% des Français considèrent qu’elle « peut entraîner chez l’enfant des difficultés personnelles ».

Téléchargez les images - 2

Enfin, lorsque l’on demande l’avis des Français sur le point sensible de l’ouverture de la PMA sans père aux femmes célibataires ou vivant à deux, 61% des français pensent « qu’il faut privilégier le besoin de chaque enfant d’avoir un père en réservant la PMA aux couples homme-femme ayant un problème médical d’infertilité ».

Pour Alliance VITA, les résultats de ce sondage témoignent à quel point les Français sont attachés – au travers de la figure du père – à la protection de l’intérêt supérieur de l’enfant.

Restons mobilisés !

Nous avons besoin de votre soutien pour continuer notre action

Téléchargez les images - 3

Alliance VITA ne vit que de la générosité de ses donateurs. Vos dons sont notre seule ressource pour agir. Merci de votre générosité !

Save the Children:While much of the focus is on Syria, Uganda now hosts the world s largest refugee camp-et varia

Save the Children
WORLD REFUGEE DAY 
IS JUNE 20
LEARN MORE
  it’s more important than ever to remember that refugees are people, just like you and me, who need our help. Today, millions of refugees have no place to call home.

Here are three things you might not know about refugees:

While much of 
the focus is on Syria, Uganda now hosts the world s largest refugee 
camp
Because of the compassionate generosity of supporters like you, we’re on the ground in Syria, Uganda, Myanmar, Bangladesh, South Sudan and many other countries, doing whatever it takes to ensure refugee children grow up healthy, educated and safe.
Half of all 
refugees 
are children, and half of them aren t in school
Parents tell us that education for their children is one of the main reasons they flee conflict.
Some refugee 
families have been  twice displaced.
Many people have fled violence to create a new home for their family only to have a separate conflict or war force them to flee again.
GET MORE FACTS

Women without frontiers:YES, I WANT TO HELP END GENDERCIDE AND FORCED ABORTION IN CHINA!

Women's Rights Without Frontiers | Forced Abortion Is Not A Choice | www.womensrightswithoutfrontiers.org

Credit: Asia Wire
A newborn baby girl was found abandoned at the bottom of a six-foot wall in a trash-filled courtyard in Fuzhou City, Fujian Province on Friday, June 1, International Children’s Day.   She was lying next to her placenta with her umbilical cord still attached.  Although no one witnessed how the newborn got into the courtyard, it is believed she was thrown over the wall, as she was suffering from major injuries consistent with such trauma:  a fractured skull, bleeding in the brain, and injuries to her heart and lungs.   The neighbors who found her called the police, who took the infant to the hospital, where she is currently recovering.

Reggie Littlejohn, Founder and President of Women’s Rights Without Frontiers, stated, “My heart goes out to this innocent baby girl, so violently abandoned.  I hope for her full recovery and that she will live a long and fulfilling life. When girls are selectively aborted or abandoned, the message is that females do not deserve to live, to draw breath upon this earth.  Gendercide is the most violent form of discrimination against women and girls.”  Read More. 

YES, I WANT TO HELP END GENDERCIDE AND FORCED ABORTION IN CHINA!

Your donation enables Women’s Rights Without Frontiers to continue to be a voice for the voiceless women and children of China. This huge effort comes at a cost. We need your support. Please give as generously as you can. Every donation makes a difference!

L’avenir pour tous-Lundi 18 juin 2018:Synthèses des Etats Généraux de la Bioéthique ROLAND HUREAUX ET MOUVANCE FRANCE CONTINUENT LE DÉBAT

Lundi 18 juin 2018
Synthèses des Etats Généraux de la Bioéthique
ROLAND HUREAUX ET MOUVANCE FRANCE
CONTINUENT LE DÉBAT 
Lois bioéthiques, PMA, GPA, idéologie transhumaine : Quel avenir nous prépare-t-on ?
Comment réagir ?  
Chers amis,

Les synthèses des États Généraux de la Bioéthique ont été publiées, livrant leurs enseignements, notamment le fait que les Français mobilisés rejettent majoritairement la Procréation Médicalement Assistée (PMA) avec gamètes anonymes pour les mères célibataires, les couples de femmes et les couples sexués infertiles.

Ils plébiscitent le retour du père biologique pour tout enfant, y compris pour celui des femmes vivant sans homme. Pour son intégrité et son équilibre, ainsi que ceux de toute l’Humanité, l’enfant doit être conçu sans sperme anonyme, et le père biologique, parent ou co-parent, doit être connu et reconnu sur l’acte de naissance de l’enfant.
Le dogme de l’anonymat des gamètes est devenu obsolète.
Pour approfondir ce résultat des États Généraux de la Bioéthique, Roland Hureaux et Mouvance France invitent L’Avenir pour Tous à expliciter ses propositions de PMA avec #PèreBio pour toutes. Elles ont été les plus votées des pistes non-gouvernementales lors de la consultation sur internet. Nous vous invitons à venir participer à ce débat inédit intitulé,
Lois bioéthiques, PMA, GPA, idéologie transhumaine :
Quel avenir nous prépare-t-on ?
Comment réagir ?
CE MARDI 3 JUILLET 2018 À 19H00
Café du Pont Neuf (Salle du 1er étage)
avec
Hervé JUVIN, essayiste et consultant , auteur de Le gouvernement du désir, Gallimard, 2016 et France, le moment politique: Pour que la France vive !, (Édition du Rocher, 2018),
Virginie TELLENNE, déléguée générale de L’Avenir pour tous, auteur de L’Humain plus fort que le marché, (Salvator, 2015).
Avant les départs en vacances, L’Avenir pour Tous vous invite à venir nombreux vous conscientiser pour informer vos proches. Nous ferons un point d’étape des avancées réelles  de la reproduction et de l’intelligence artificielles dans l’opinion publique.

Il en va de l’avenir de vos enfants et de toute notre Humanité, nous comptons sur vous !

SOUTENIR L’AVENIR POUR TOUS, C’EST VITAL POUR L’#HUMANITÉBIO !
Notre survie et notre indépendance n’ont de nom que votre solidarité. Merci de soutenir concrètement par un don votre demande de respect de l’humanité bio, à laquelle LAVT apporte une réponse concrète dans la société d’aujourd’hui. Votre financement participatif est indispensable pour résister au marché mondial de la reproduction techno-numérique. Nous vous remercions infiniment de votre compréhension de cette donnée économique incontournable face à la plus-value que dégagent la recherche effrénée de la vie artificielle, et la promesse d’immortalité des technologies NBIC (NanoBioInformatiqueCognitives).
Je contribue à l’autonomie de L’Avenir pour Tous, qui met à ma disposition des moyens d’expression et d’argumentation inédits face à l’innovation NBIC de la reproduction marchande – et à la sidération qu’elle provoque. L’Avenir pour Tous lutte pour la filiation et la procréation bio pour tous depuis 2013. Elle est ainsi complémentaire des partis et réseaux institutionnels ne proposant que l’abrogation sans proposition depuis 1974 (IVG/FondationLejeune), 1998 (Pacs/Vita), et 2013 (Mariage homo/LMPT).
Je fais un don*
Je ne pourrai être présent(e) le 3 juillet mais je souhaite entendre les propositions #PMAavecPèereBio #NoGPA de L’Avenir pour Tous; je prends contact pour faire venir Virginie Tellenne et Xavier Bongibault pour une réunion à destination de ma famille, de mes proches, de mon entourage et de tous ceux qui le désireront dans ma ville ou ma région :
Je remplis le formulaire
*Déduction fiscale de 66% du montant de votre versement dans la limite de 20% des revenus imposables (cinq pour mille du chiffre d’affaire des entreprises). Un don bienfaiteur de 10 euros par mois et à hauteur de 1 000 donateurs nous permet de couvrir les charges fixes de l’association. Notre exercice fiscal commence au 1er janvier. Les dons étant déductibles d’impôts à hauteur de 66%, pour un versement de 120 € (adhésion annuelle, soit 10 € par mois) vous n’aurez finalement à débourser que 40,80 € (soit 3,40 € par mois).

 

Choisir la vie-Mai 2018:Les anti PMA s’imposent aux États généraux de la bioéthique -et varia

[
Mai 2018
Retour sur…
Journée nationale pour la Vie, fêter les mères c’est accueillir la Vie !
Dimanche 27 mai 2018, c’était la fête des mères mais c’était aussi, comme chaque année depuis 18 ans, la Journée nationale pour la Vie, demandée par Saint Jean Paul II et instituée par les évêques de France le jour de la fête des mères.
Cette journée fut l’occasion de témoigner de la grandeur de la maternité et de la valeur de la vie humaine dès la conception.
C’est pourquoi ce jour-là, partout en France, plusieurs équipes de Choisir la Vie ainsi que de nombreux bénévoles se sont mobilisés pour distribuer des tracts, coller des affiches et organiser diverses actions (expositions, conférences, pèlerinages…) pour promouvoir l’accueil de la Vie.
Merci à tous ceux qui ont fait de cette journée une véritable journée de la Vie !
Retrouvez dans l’Homme Nouveau l’interview de Cécile EDEL, qui raconte les débuts de son engagement pour la vie et présente la Journée nationale pour la Vie.
Interview
Les anti PMA s’imposent aux États généraux de la bioéthique
Le gouvernement a clôturé les États généraux de la bioéthique, lancés en ligne depuis le 18 janvier 2018.
Merci à vous tous de vous être autant mobilisés !
En effet, selon le bilan du Comité d’éthique, les Français ont largement participé à cette consultation citoyenne. Le thème de la PMA est sans conteste celui qui a suscité le plus d’intérêt.
« Ces votes montrent qu’il n’y a pas d’attente d’évolution de la PMA chez les Français et que les militants du “droit à l’enfant” sont une ultra-minorité », selon Ludovine de La Rochère, présidente de la Manif pour tous.
22 avril 2018 : Marche pour la Vie à Bruxelles
Paul GINOUX DEFERMON, vice-président de Choisir la Vie, a représenté notre association à la Marche pour la Vie de Bruxelles. 3.000 personnes se sont rassemblées sous le slogan « Protéger les plus faibles pour une société plus humaine. »
La porte-parole de la Marche, Constance du Bus, interrogée par la presse, a confirmé l’opposition du mouvement pro-vie à la sortie de l’avortement du code pénal et à la suppression du délai de réflexion de 8 jours.
Compre-rendu
1er congrès pro-vie « Choisis la Vie maintenant ! » à Zagreb (Croatie)
L’association « 40 Days for Life » ou « 40 Jours pour la Vie » a organisé du 27 au 29 avril dernier, une première conférence en Croatie. Cette association est affiliée à l’association américaine du même nom via sa filiale européenne, dirigée par notre ami Robert Colquhoun et basée à Londres.
L’association multinationale « 40 Days for Life » organise chaque année deux campagnes de présence et de prière devant les avortoirs et parvient ainsi à éviter l’avortement à de nombreuses femmes. Elle intervient dans une dizaine de régions de Croatie. Ses responsables sont jeunes et très dynamiques. La première campagne de l’année avait lieu pendant les 40 jours du carême. Pendant le carême 2018, environ 600 bébés à naître ont été sauvés de par le monde. La deuxième période de 40 jours a lieu en octobre et novembre.
Cette association, partie des États-Unis, a essaimé :
– en AFRIQUE : Afrique du Sud, Ghana, Kenya, Malawi, Nigeria, Zambie
– en AMERIQUE : Argentine, Bolivie, Canada, Colombie, Mexique
– en EUROPE : Allemagne, Croatie, Espagne, Hongrie, Portugal, Roumanie, Royaume-Uni (moins l’Irlande du Nord où l’avortement est interdit), Suisse.
– en OCÉANIE : Australie et Nouvelle Zélande
Le programme comprenait une vingtaine de conférences magistrales données par des intervenants croates mais aussi étrangers, venus de Hongrie, Inde, Irlande du Nord, Pologne, Royaume-Uni, Serbie. Les conférenciers appartenaient à des associations diverses.
Ces interventions étaient regroupées par thèmes et étaient suivies de questions posées par le public à 2 ou 3 intervenants en même temps, qui pouvaient de ce fait apporter des réponses complémentaires. Il y a eu également des témoignages de vie donnés par exemple par des ménages sur l’application des méthodes naturelles de régulation des naissances ou l’éducation des enfants. Il y avait une messe chaque matin, à laquelle assistait un grand nombre de participants. En plus de l’intérêt pour les thèmes traités dans ces conférences, cette rencontre fut l’occasion de connaître les responsables d’autres associations pro-vie de pays étrangers et de tisser des liens avec ceux-ci afin de favoriser encore davantage la collaboration internationale pour la défense de la vie.
À NOTER : une nouvelle série de conférences est annoncée du 3 au 5 mai 2019.
Compte rendu de Paul GINOUX DEFERMON,
vice-président de Choisir la vie et responsable des relations internationales
17 au 18 mai 2018 : le Rome Life Forum sur « La conscience éclairée ou éronnée »
Les 17 et 18 mai 2018, 5 des 25 associations réunies dans le collectif VOICE OF THE FAMILY, représentant 20 pays, ont organisé à l’Université Pontificale de l’Angelicum à Rome leur 5e congrès, sur le thème « La conscience éclairée ou erronée ». Angelika de Poncharra, déléguée de Choisir la Vie pour les relations internationales, a pu participer à ce congrès.

« La promotion d’une fausse notion de la conscience sape la foi catholique dans le monde et, en particulier, l’enseignement sur la morale conjugale et la réception des sacrements. Il est essentiel que nous redécouvrions le vrai concept de conscience, afin que nous puissions ordonner notre vie et notre société selon la loi naturelle et divine », annonçaient les organisateurs.

Lire la suite
19 mai 2018 : Marcia per la Vita Roma
Avec les photos de deux bébés souriants, l’un trisomique, l’autre en parfaite santé, les Italiens étaient appelés à manifester pour la 8e année consécutive « Pour la Vie, sans compromis » en plein cœur de Rome. L’année 2018 commémore les 40 ans de la Loi n° 194 dépénalisant l’avortement, qui a fait depuis 1978 6 millions de victimes innocentes dans la péninsule.
La marche avait été précédée les 17 et 18 mai par la 5e édition du ROME LIFE FORUM, un congrès mondial en anglais, proposé par 25 organisations de 20 pays anglophones, réunis dans le collectif VOICE OF THE FAMILY, « La voix de la famille ». Une veillée d’adoration le soir du vendredi 18 mai dans l’église Santa Maria in Campitelli, sous la présidence du Cardinal Raymond Leo Burke, avait préparé spirituellement la marche. Dans son sermon, le prélat a rappelé la dignité inaliénable de toute vie humaine, créée à l’image du Christ, et encouragé les fidèles à la prière et au témoignage public, car l’éternité d’une multitude de personnes est en jeu. « Dieu guide la bataille que nous devons mener. Qu’Il fasse de nous des soldats généreux et des défenseurs de ses petits frères innocents ! »
La présence de responsables d’associations pour la défense de la vie et de la famille, venus des cinq continents pour assister au Rome Life Forum, conférait un aspect international à la marche dans la Ville éternelle. Choisir la Vie avait délégué Angelika de Poncharra pour marquer son soutien.(…)

Vita:Revue de presse n° 229 du vendredi 1er juin 2018:Le parlement portugais rejette l’euthanasie-et varia

Revue de presse n° 229 du vendredi 1er juin 2018

 

Téléchargez les images - 0
Etats généraux de la bioéthique

L’actualité décryptée par VITA

Parlement portugais

Le parlement portugais a rejeté la légalisation de l’euthanasie et du suicide assisté le mardi 29 mai 2018.
Quatre propositions de loi étaient présentées au vote, dont l’une émanant du parti majoritaire : le Parti socialiste.

Portugal Finlande

Deux pays européens viennent, coup sur coup, d’écarter l’euthanasie : la Finlande, très largement, le 13 mai, et le Portugal, avec une plus faible marge, le 29 mai.

 

Tugdual Derville

Tugdual Derville, délégué général d’Alliance VITA, était l’invité de Chantal Lorho sur RFI, le 27 mai, dans l’émission « les Religions du monde » pour débattre du sujet de la fin de vie et de l’euthanasie.

Caroline Roux
Agenda bioéthique

Révision de la loi de bioéthique

du 18 janvier au 7 juillet 2018 : 

– Etats généraux de la bioéthique : débats dans les régions
5 juin 2018 :
– Remise de la synthèse des contributions aux États généraux par le CCNE a l’OPECST

 

Evaluation de la loi sur la Fin de vie 2016

Printemps 2018 : 

– Rapport IGAS, demandé par la Ministre de la Santé, Agnès Buzyn

Rendez-vous à ne pas manquer

Les chroniques de Tugdual Derville sur KTOTV

tous les mercredis à 20h35 (rediffusion jeudi et vendredi)

6 juin « Se laisser appeler »


L’édito de Tugdual Derville sur RCF

tous les vendredis à 7h55


Les chroniques VITA Clermont sur Radio Espérance (Didier Berge et Aurélie Garand)

tous les mercredis à 8h10, 12h50 et 19h15


Les chroniques VITA Toulouse sur Radio Présence (Grégoire Jahan)

tous les mercredis à 8h06