Institut Européen de bioéthique:Deux pétitions pour s’opposer à la dépénalisation totale de l’avortement en Belgique-et varia

 


      Deux pétitions pour s’opposer à la dépénalisation totale de l’avortement en Belgique

Institut Européen de Bioéthique

Institut Européen de Bioéthique

Bulletin de l’Institut Européen de Bioéthique – Bruxelles – Le 28 juin  2018

Téléchargez les images - 0

Deux pétitions pour s’opposer à la dépénalisation totale de l’avortement en Belgique

Alors que certains partis politiques poussent en direction d’un vote express pour une dépénalisation totale de l’avortement avant les vacances parlementaires du 21 juillet, alors que les partis ont auditionnés les « experts » qu’ils s’étaient choisis, voici que des citoyens prennent la plume et invitent leurs semblables à se joindre à eux par ces 2 pétitions : ils veulent ainsi faire entendre leurs voix à ceux qui, lors des élections prochaines,  demanderont leurs votes.
La première Initiative est une lettre ouverte qui se trouve ICI.

 

La deuxième, ICI,  concerne plus particulièrement la menace que ferait peser la dépénalisation totale de l’IVG sur les soignants : comme  le soulignent les experts soutenant la pétition,  » Si l’avortement venait à être considéré comme un acte médical – ainsi qualifié par une loi distincte ou parce qu’il serait réglé dans la loi relative aux droits des patients – et non plus comme une infraction dépénalisée dans certaines circonstances, la liberté des institutions de soins et la liberté de conscience des soignants seraient gravement mises en danger. »

 

Cette position est détaillée sur ce nouveau site qui receuillent les signatures des soignants mais aussi de tous les citoyens voulant protéger la clause de conscience du personnel soignant qui est confronté aux demandes d’avortements…

Téléchargez les images - 1

Réseau de passeurs organisé pour personnes en demande d’euthanasie

Entre 7.000 € et 11.000 € ” hors transport » titrait un article dans un média français.

 

C’est le coût estimé par Jacqueline Jencquel, déléguée nationale chargée de l’accompagnement vers l’étranger et des relations avec les autres groupements dans le monde pour l’Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD).

 

Elle assure le « relais » vers les pays comme la Belgique, le Luxembourg, les Pays-Bas et la Suisse, pays ayant légalisé l’euthanasie ou le suicide assisté.  » En dix ans, j’en ai accompagné une soixantaine à

Téléchargez les images - 2

Nouveau Dossier : Fatigue de vivre et euthanasie : où en est la réflexion en Belgique ?

 

Le Dossier est ICI

 

La fatigue de vivre bouscule et interroge de plus en plus le corps médical et l’opinion publique quant à ses causes et ses conséquences.

 

En août 2017, désirant ouvrir un débat officiel sur la question, le député Jean-Jacques De Gucht (Open-VLD) a proposé d’élargir la loi dépénalisant l’euthanasie à toute personne qui exprime éprouver une « fatigue de vivre » (« levensmoeheid »), sans pour autant être atteinte par une affection ou maladie quelconque.

 

Le député travaille depuis lors sur une proposition d’extension de la loi euthanasie, qui « n’inclura pas les personnes souffrant de dépression, de solitude ou d’un état de dépendance », précise-t-il.

 

Pour apprécier la justesse de sa proposition, il convient de cerner ce que recouvre le concept de « fatigue de vivre » et de se demander s’il est réellement possible d’en exclure les causes de dépression, de solitude ou de dépendance, comme le suggère Jean-Jacques De Gucht. A ce jour, aucune …

aider
Chers Lecteurs,

Depuis le 25 mai dernier, a été mis en place le RGPD, ou Règlement Général sur la Protection des Données.
Il est destiné à vous fournir une meilleure information et un meilleur contrôle sur la collecte, l’utilisation et le stockage de vos données personnelles.
Nous souhaitons à cette occasion réaffirmer notre engagement dans la protection et la gestion de vos données en toute transparence;

Si vous souhaitez continuer à recevoir nos emails, c’est très simple, aucune démarche n’est nécessaire.
Si vous ne souhaitez plus recevoir de courriel de notre part, vous pouvez demander la suppression de vos données en nous contactant par mail à : courrier@ieb-eib.org ou en cliquant sur le lien de désabonnement en bas de ce message.

Nous vous remercions de votre confiance et vous souhaito

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s