L’avenir pour tous: CONSULTATION CITOYENNE SUR LE SITE DES ÉTATS GÉNÉRAUX DE LA BIOÉTHIQUE VOUS N’AVEZ PLUS QUE 31 JOURS POUR CONSTRUIRE UNE BARRIÈRE BIOÉTHIQUE FACE À LA MUTATION DE NOTRE PROCRÉATION EN REPRODUCTION TRANSHUMAINE

Vendredi 30 mars 2018
J-31 avant la clotûre de la consultation officielle
CONSULTATION CITOYENNE SUR LE SITE DES
ÉTATS GÉNÉRAUX DE LA BIOÉTHIQUE
VOUS N’AVEZ PLUS QUE 31 JOURS
POUR CONSTRUIRE UNE BARRIÈRE BIOÉTHIQUE
FACE À LA MUTATION DE NOTRE PROCRÉATION
EN REPRODUCTION TRANSHUMAINE
Chers amis,

Conformément à la précédente loi de bioéthique de 2011, une nouvelle barrière éthique devrait être déterminée en cette année 2018. Or, pour la première fois, nous découvrons avec stupeur qu’elle n’est plus à l’ordre du jour du côté des pouvoirs publics, ni de celui des autorités morales.

Pour les pouvoirs publics, le président du Comité Consultatif National d’Ethique, Jean François Delfraissy « refuse d’être celui qui définit le bien et le mal » et « maintient que l’éthique n’est pas la morale », parce que le CCNE – qui s’est prononcé POUR la PMA hétérologue pour toutes, c’est-à-dire avec gamètes et embryons anonymes à la place des hommes – n’a pas « le droit de juger de la transformation du désir en droit ». Pour lui, l’éthique est l’équilibre entre les évolutions technologiques de la vie et l’état de la société. (Valeurs Actuelles, 3 mars 2018).

Emmanuel Macron, président mis en place avec la PMA hétérologue pour toutes, vient de dévoiler ce jeudi 29 mars un plan « AI for Humanity » de 1,5 milliards d’euros, pour lequel il annonce un « débat permanent des citoyens sur les conséquences de l’ouverture des données à l’Intelligence Artificielle », mais sans rappeler celui des États Généraux de la Bioéthique, qui pourtant traite largement du sujet…

Pour les autorités morales, les réseaux institutionnels de l’Eglise sont les seuls à s’exprimer publiquement contre la PMA hétérologue (ou « sans père ») – avec quelques journalistes, philosophes ou médecins isolés. Ces réseaux rappellent de façon unanime la doctrine permanente de la procréation : l’union physique de l’homme et de la femme dans le mariage indissoluble qui constitue la famille traditionnelle. Dans leurs programmes qui répètent cette intangibilité, ils n’est nullement expliqué la nécessité absolue, pour ne pas perdre notre nature humaine, de maintenir la procréation biologique entre homme et femme précisément dans les familles homo (union civile co-parentale entre géniteurs et éducateurs) ou monoparentales (co-parentalité entre géniteurs et éducateurs). Ces couples ou personnes seules seront donc « forcées » d’opter pour la PMA anonyme et marchande, faute d’offre de procréation bio. Les personnalités non religieuses, quant à elles, s’opposent à la PMA sans rien proposer non plus : ni famille traditionnelle, ni procréation bio dans les familles nouvelles. Tout le monde s’arrange pour laisser un boulevard à la PMA hétérologue.

Quant à l’état actuel de la société qui établit la référence éthique du CCNE, il repose sur cette absence totale d’information des citoyens sur la mutation transhumaine, occultée par l’ensemble des pouvoirs publics et des réseaux religieux, avec l’aide des medias et leurs sondages : tous sont chargés d’imposer, par action ou par omission, l’ouverture de la PMA hétérologue pour femmes seules ou en couples, et demain la GPA « éthique ». A ce rythme, nous aurons l’utérus artificiel et le clonage – appelé aussi «enfant sans parent» – avant 2050.

Il ne reste donc que vous-même pour construire une barrière acceptable dans l’état actuel de la société, et mettre un frein naturel à l’avancée inexorable des technosciences NBIC (NanoBioInformatiqueCognitives), c’est-à-dire au-delà de l’éradication des maladies : pour la première fois dans l’histoire française de l’Humanité, les NBIC vont légalement modifier notre humanité en attaquant sa procréation.

Nous vous invitons donc à vous prononcer d’urgence sur le site etatsgenerauxdelabioethique.fr, en ce tournant historique de notre humanité. Puis à encourager tous vos entourages à en faire de même !

Expliquez-leur que la mutation de la « procréation assistée » de médicale à commerciale, avec l’ouverture de la PMA pour toutes, ou PMA hétérologue, ne peut se faire qu’en établissant un marché des gamètes et des embryons déconnectés de leurs émetteurs, ces cellules reproductives devenant donc sélectionnables physiquement (eugénisme) et surtout augmentables génétiquement (transmutation).Tout ceci est expliqué fort sérieusement par de nombreux spécialistes, dont le Dr Laurent Alexandre (La guerre des intelligences, JC Lattès – 2017, L’Express, 17 mars 2018)
C’est un fait incontestable :
la PMA hétérologue pour tous
est transhumaine.
C’est pourquoi nous vous invitons à vous exprimer de façon massive et ciblée sur le site des États Généraux de la Bioéthique. Pour cela nous vous proposons de :
  • Lire la notice d’utilisation et d’inscription sur le site, éditée par L’AVenir pour Tous, en cliquant ici;
  • Voter CONTRE la proposition – Ouvrir l’AMP aux femmes seules et aux couples de femmes, en cliquant ici;
  • Voter POUR la proposition – Inscrire les géniteurs homme et femme de tout enfant dans son acte de naissance dans tout cadre parental, en cliquant ici;
  • Voter POUR la proposition – Préférer une procréation bioéthique co-parentale, sans anonymat ni manipulation des gamètes et des embryons dans tout cadre parental, en cliquant ici.
(Si vous n’arrivez pas à vous inscrire ou à voter, contactez-nous à contact@avenirpourtous.fr ou au 06 09 62 00 31.
Nous vous assisterons par téléphone ou nous nous déplacerons chez vous.)
  • Donner les moyens à L’Avenir pour Tous de former cette barrière éthique de la procréation-filiation 100% bio, pour l’aider à continuer son travail de décryptage, de conscientisation des chrétiens et des citoyens, et de proposition concrète pour que notre Église ait tous les arguments de négociation avec le président de la République, Emmanuel Macron, qui a pris, avec le plan AI for Humanity, une longueur d’avance.
Je soutiens L’Avenir pour Tous dans sa démarche de constituer une barrière bioéthique de rassemblement contre l’ouverture de la reproduction artificielle que réalise la PMA hétérologue, anonyme et marchande pour toutes; je contribue à l’autonomie de l’association et au financement de cet indispensable rassemblement,
Vous pouvez également effectuer un don ou une adhésion par voie postale en téléchargeant notre formulaire à renvoyer à L’Avenir pour Tous – 9, rue du Docteur Finlay – 75015 Paris.
*Déduction fiscale de 66% du montant de votre versement dans la limite de 20% des revenus imposables (cinq pour mille du chiffre d’affaire des entreprises). Un don bienfaiteur de 10 euros par mois et à hauteur de 1 000 donateurs nous permet de couvrir les charges fixes de l’association. Notre exercice fiscal commence au 1er janvier. Les dons étant déductibles d’impôts à hauteur de 66%, pour un versement de 120 € (adhésion annuelle, soit 10 € par mois) vous n’aurez finalement à débourser que 40,80 € (soit 3,40 € par mois).
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s