La réalité en face: DROIT A L’ENFANT FABRIQUE POUR TOUS ET TOUS TRANSHUMANISME EUGENISME – LYON – 14 NOVEMBRE – UCLy – 20H30 -Conférence « PMA, la première marche du transhumanisme » par Jean-Marie LE MENE, président de la fondation Jérôme LEJEUNE.

La réalité en face

Un des maux de notre époque, c’est le refus et l’interdiction de regarder la réalité en face et surtout de la décrire! c’est le Politiquement Correct qui l’empêche! Il conditionne la description et donc la perception du réel! Quand elle est « Non Idéologiquement Conforme », la réalité est occultée, tronquée, manipulée par les media. Je veux partager avec vous mes connaissances et mon point de vue sur les sujets qui m’intéressent et pour lesquels j’ai acquis une certaine expertise. Ce blog est plus qu’un « blog politique », en effet il y sera aussi question de religion, de foi, de théologie, de Philosophie,etc.. Car une « autre réalité » est aussi occultée, niée, moquée, discréditée, c’est la « réalité de l’Invisible »! Celle de « l’Homme Vivant et Souffrant », mais aussi celle de l’Homme Intérieur dans sa relation à Dieu, à la Beauté, etc…Chaque « article » est en réalité un dossier. Alors ouvrez les articles! Ne vous contentez pas du titre, vous y trouverez des liens précieux…contenant d’autres liens…Bonne exploration !

DROIT A L’ENFANT FABRIQUE POUR TOUS ET TOUS TRANSHUMANISME EUGENISME – LYON – 14 NOVEMBRE – UCLy – 20H30 -Conférence « PMA, la première marche du transhumanisme » par Jean-Marie LE MENE, président de la fondation Jérôme LEJEUNE.

Publié par Michael Jeaubelaux sur 14 Octobre 2017, 16:27pm
Soirée organisée par la Fondation Jérôme Lejeune le mardi 14 novembre 2017 à 20h30, Amphi Mérieux, Université Catholique de Lyon 10, place des Archives 69002 Lyon.
Conférence par Jean-Marie Le Méné, président de la fondation Jérôme Lejeune, auteur de  » Les premières victimes du transhumanisme  » organisé par :
reseau-rhonealpes@fondationlejeune.org
Je n’ai pas encore lu le livre de Jean-Marie Le Méné, mais je conseille vivement à mes lecteurs de lire de toute urgence également un livre capital, en ce sens qu’il dénonce aussi la PMA comme un pas nécessaire vers le transhumanisme mais en plus situe la PMA, la FIV, le DPI, le Dépistage Anténatal dans la volonté non seulement de créer et développer un gigantesque marché, mais de domestiquer définitivement « le bétail humain », selon le principe terrible : « Ce qu’on fait aux animaux, on le fait (ou fera) aux humains »! L’intérêt de cette ouvrage est qu’il s’agit d’une critique venant de la Gauche libertaire, l’auteur a subi un véritable lynchage de ce côté là, tant ses analyses impliquaient, mais sans le dire (et peut-être même sans le vouloir) une critique terrible de l’avortement comme moyen de sélection du « cheptel humain »!
Alors si vous avez 7€ à dépenser en plus du prix du livre de Jean-Marie LE MENE, je vous conseille vivement d’acheter et de lire :
« La reproduction artificielle de l’humain » d’Alexis ESCUDERO (pseudo) Alexis ESCUDERO définit la PMA comme un « gigantesque marché » et le Transhumanisme comme une « Anthropophobie », rien d’autre qu’une « Haine de l’Humain »!.. Je crois que Jean-Marie LE MENE ne renierait pas ces définitions!
Soirée « PMA, la première marche du transhumanisme »

Soirée « PMA, la première marche du transhumanisme »

Conférence par Jean-Marie Le Méné, président de la fondation Jérôme Lejeune, auteur de  » Les premières victimes du transhumanisme « . organisé par

http://www.famille-lyon.catholique.fr/spip.php?article541

ZOOM – Jean-Marie Le Méné : »La Silicone Valley produit une machine à trier les humains ».
Israël Nisand : « L’Humanité s’hybride au contact de la technologie »

Israël Nisand : « L’Humanité s’hybride au contact de la technologie »

D’une certaine manière, nous sommes tous des post humains. La nature a fait le premier jet, et nous l’avons bel et bien modifié. Nous n’avons même fait que cela depuis toujours, depuis que nous …

http://www.rue89strasbourg.com/israel-nisand-humains-post-humains-115373

Israël NISAND un Transhumaniste …pro-PMA, Pro GPA fière de transgresser la loi …et qui bénéficie d’une bienveillance incompréhensible de nombreux chrétiens!
Où va l’humanité ? par Jean-François Mattei et Israël Nisand

Où va l’humanité ? par Jean-François Mattei et Israël Nisand

Écrit par Israël Nisand sur un ton très personnel, le premier texte traite du caractère inachevé, prématuré,  » néoténique « , du petit de l’homme à la naissance (à la différence des autr…

https://www.la-croix.com/Culture/Livres-Idees/Livres/Ou-va-l-humanite-par-Jean-Francois-Mattei-et-Israel-Nisand-2013-11-05-1055987

Article bienveillant dans …LA CROIX!
Sequenom Laboratories – Genetic Insights & Prenatal Testing

Sequenom Laboratories – Genetic Insights & Prenatal Testing

Sequenom’s series of prenatal genetic test allows patients and providers to gain valuable insight for improved prenatal care & family planning. Learn more!

https://www.sequenom.com/

Business de l’éradication des êtres « imparfaits ».
Jean-Marie Le Méné : Les premières victimes du transhumanisme – Transhumanisme et intelligence artificielle

Jean-Marie Le Méné : Les premières victimes du transhumanisme – Transhumanisme et intelligence artificielle

 » Depuis vingt ans je l’ai dit, je l’ai écrit et je l’ai combattu. Aujourd’hui, la quasi-totalité d’une population triée sur le critère de son génome imparfait a disparu. L’extinction de cette…

https://iatranshumanisme.com/2016/02/03/jean-marie-le-mene-les-premieres-victimes-du-transhumanisme/
Jean-Marie Le Méné : Les premières victimes du transhumanisme
JAESA 3 FÉVRIER 2016 5 COMMENTS

« Depuis vingt ans je l’ai dit, je l’ai écrit et je l’ai combattu. Aujourd’hui, la quasi-totalité d’une population triée sur le critère de son génome imparfait a disparu. L’extinction de cette partie de l’humanité est le fait d’un eugénisme efficace vendu par des marchands, acheté par l’Etat et mis en œuvre par la médecine. Dans l’histoire, c’est un événement sans précédent. De guerre lasse, j’étais prêt à entendre ceux qui me conseillaient de déposer les armes ».

Des faits inattendus ont pourtant incité Jean-Marie Le Méné à reprendre la plume. La période s’y prête. Ne pas dénoncer aujourd’hui cette marchandisation du vivant aurait été une capitulation.

« Nous avons besoin d’une Politique, ou mieux encore d’un Régime politique qui – par principe – ne tient pas la vie humaine pour un hasardeux foisonnement du vivant, ne l’utilise pas comme banc d’essai pour la technoscience et ne l’asservit pas à des finalités lucratives ».

Un livre décapant plus que jamais d’actualité ! Un signal d’alarme qui ne peut laisser personne indifférent. (Source iatranshumanisme.com

L’éditorial de Jean-Marie Le Méné, Président de la Fondation Jérôme Lejeune, paru dans la lettre de la Fondation de Janvier 2016 :

« Vous me demanderez peut-être : pourquoi encore un nouveau livre sur un sujet impossible – le transhumanisme ? Mais parce qu’a la Fondation Jérôme Lejeune nous avons parfois le sentiment d’être les conquérants de l’impossible, serais-je tenté de vous dire ! Nous ne sommes pas qu’une œuvre de bienfaisance qui s’occupe des handicapés pour soulager les familles ou se donner bonne conscience. Nous avons aussi à répondre à l’une des questions majeures de notre temps : quelle attitude avoir face à une technoscience, boostée par le culte du progrès et ses juteuses perspectives ? Lui ouvrir nos portes sans réfléchir, c’est nous condamner sans appel, avec ceux que nous prenons en charge et une bonne partie de l’humanité.
Car le transhumanisme consiste en la volonté de faire advenir un homme « augmenté » ce qui ne laisse pas grand espoir à cet homme « diminué » que nous sommes tous plus ou moins.
Or l’un des premiers outils pour augmenter l’homme, c’est l’eugénisme qui est censé nous débarrasser des êtres « imparfaits » avant la naissance. Et l’étalon-or de l’eugénisme c’est le dépistage anténatal, particulièrement celui de la trisomie 21, suivi de l’avortement dans la plupart des cas, qui crée une sorte de bio colonialisme présenté à la fois comme nécessaire et rentable.
Il faut bien voir que la trisomie est devenue un marché, l’avortement une marchandise et le ventre des femmes un magasin sous surveillance. La privatisation du ventre des femmes sur toute la planète, c’est l’eldorado du XXIème siècle.

Pour résumer simplement les choses, nous ne pouvons pas demander aux donateurs de soutenir financièrement la Fondation Jérôme Lejeune et nous taire, alors qu’on chiffre à 1 milliard € l’achat que pourrait faire prochainement la France du nouveau dépistage des trisomiques, lesquels sont déjà éradiqués a 96 % !

J’ai donc décide d’écrire un livre sur les premières victimes du transhumanisme que sont les enfants trisomiques. Ce livre percera-t-il la chape de plomb qui a criminalisé toute pensée – et a fortiori toute expression – sur l’avortement quasi systématique des « anormaux » ? Je démontre avec des exemples a l’appui, en France, qu’il n’y a plus de « pourquoi ? » sur ce sujet. Le nouveau test de dépistage de la trisomie est réputé ne poser aucun problème moral. C’est là sa principale force.

Ainsi en ont décidé le comité d’éthique, les experts scientifiques, le corps médical, les associations de personnes handicapées, les autorités morales, les médias et pour finir les politiques, qui n’ont fait que suivre les autres. Ce nouveau racisme du gène a réussi à désarmer les plus réticents en se faisant passer pour une procédure économe de vies humaines, mais de vies humaines en bonne santé, c’est-à-dire en vendant le principe même de l’eugénisme a ceux qui auraient dû nous en prémunir. Ce qui aurait du être le plus difficile à admettre a été, en fait, le plus facile à installer.

Nous sommes non seulement devant un scandale moral et financier, mais surtout un système autonome, clos, verrouillé.

Voilà ce qui me fait dire que la Fondation Jérôme Lejeune et ses donateurs sont des conquérants de l’impossible.

Il s’agit pour nous d’accueillir des survivants du transhumanisme, de les soigner et de leur trouver des traitements dans un capitalisme mondialise qui a inventé une rente indexée sur un génocide continu. Mon livre tire un signal d’alarme et j’espère qu’il suscitera une prise de conscience chez mes lecteurs. Pour 2016 je vous invite, avec nous, à conquérir l’impossible. »

Jean-Marie Le Méné,
Président de la Fondation Jérôme Lejeune
LA FONDATION JÉRÔME LEJEUNE CONDAMNE LES PROPOS DE JACQUELINE HERREMANS. TÉLÉCHARGER LE COMMUNIQUÉ DE PRESSE EN PDF
QU’EST CE QUE LA TRISOMIE 21 ?
Sous le transhumanisme, l’eugénisme – Fondation Jérôme Lejeune

Sous le transhumanisme, l’eugénisme – Fondation Jérôme Lejeune

Actualités, Dans les médias Dans le magazine Causeur, Jean-Marie Le Méné , président de la fondation Jérôme Lejeune, s’inquiète de la généralisation des tests de détection prénataux. Il…

https://www.fondationlejeune.org/sous-le-transhumanisme-leugenisme/

Vous oubliez que les associations de familles trisomiques sont aussi favorables à la généralisation du dépistage. Or, dans votre livre, vous évacuez cet argument en les disant victimes du syndrome de Stockholm ! Cette dérive concerne notamment l’association des familles d’handicapés mentaux, que je respecte par ailleurs, l’Unapei. Au sein de leur comité d’éthique, ses membres ont nommé Israël Nisand, qui vante ouvertement le nouveau test de dépistage anténatal. C’est quand même un peu surprenant ! Je ne pense pas que ce soit l’avis des familles d’enfants handicapés très choquées par les propos que le Pr Jean- Didier Vincent avait tenus à la radio face à moi, hurlant que « les trisomiques étaient un poison »… Que les malades soient désormais considérés eux-mêmes comme des maladies est très révélateur d’une évolution. Or, quand la nature condamne, le rôle de la médecine n’est pas d’exécuter la sentence mais d’essayer de « commuer la peine », selon l’expression de Jérôme Lejeune.
 » Chère future maman  » : le clip  » pas d’intérêt général  » pour le rapporteur public

 » Chère future maman  » : le clip  » pas d’intérêt général  » pour le rapporteur public

Elle a longuement hésité. Finalement, Laurence Marion, le rapporteur public du Conseil d’Etat, a proposé d’écarter les requêtes formées par sept jeunes trisomiques, l’association Les Amis d’E…

http://www.famillechretienne.fr/politique-societe/bioethique/chere-future-maman-le-clip-pas-d-interet-general-pour-le-rapporteur-public-202855
« La PMA est avant tout un gigantesque marché »

« La PMA est avant tout un gigantesque marché »

Loin d’abolir les inégalités, la PMA les aggraverait. De l’exploitation du corps des femmes aux fantasmes transhumanistes, Alexis Escudero recense dans un ouvrage les risques de la reproduction …

http://www.liberation.fr/terre/2014/10/31/la-pma-est-avant-tout-un-gigantesque-marche_1133584

« La PMA est avant tout un gigantesque marché »
PMA POUR TOUS TRANSHUMANISME LACHETE ET TRAHISON DE LA GAUCHE – Il faut acheter et lire  » La Reproduction artificielle de l’humain à l’ère technologique « ! Pour Alexis ESCUDERO « La PMA est avant tout un gigantesque marché »!..La Gauche, l’Extrème-Gauche, sont largement complices de cette « Nouvelle Extrême-Droite » transhumaniste! – La réalité en face

PMA POUR TOUS TRANSHUMANISME LACHETE ET TRAHISON DE LA GAUCHE – Il faut acheter et lire  » La Reproduction artificielle de l’humain à l’ère technologique « ! Pour Alexis ESCUDERO « La PMA est avant tout un gigantesque marché »!..La Gauche, l’Extrème-Gauche, sont largement complices de cette « Nouvelle Extrême-Droite » transhumaniste! – La réalité en face

Alexis ESCUDERO dans son oeuvre magistrale « La Reproduction Artificielle des humains » fustigent cette « Gauche collaboratrice » qui sous prétrexte « d’égalité » soutient en fait l’eugénisme que ten…

http://larealiteenface.overblog.com/2017/09/pma-pour-femme-fertile-transhumanisme-il-faut-lire-la-reproduction-artificielle-de-l-humain-a-l-ere-technologique-pour-alexis-escude
La barbarie

La barbarie

La Barbarie, Grasset 1987 ; dernière rééd. P.U.F. Quadrige grands textes, 2004 Notre monde ne va pas bien et cet essai brillant et passionné, destiné à un large public, a, hélas, encore gagn…

https://www.michelhenry.org/son-oeuvre/la-barbarie/

Pour les philosophes : Un livre capital pour comprendre la guerre menée par la Science à La Vie!

La Barbarie, Grasset 1987 ; dernière rééd. P.U.F. Quadrige grands textes, 2004

Notre monde ne va pas bien et cet essai brillant et passionné, destiné à un large public, a, hélas, encore gagné en actualité. Dès sa publication, alors que de leur côté des biologistes s’interrogeaient sur l’orientation éthique de la science, il a connu un grand succès.

Son propos est de prendre en vue la catastrophe majeure de notre temps, la barbarie, et de mettre en lumière sa cause : on ne saurait y voir un fléchissement accidentel de civilisation comme il y en a tant eu. Il s’agit, montre M.H., d’une dénaturation de la vie tout entière dont l’essence est de faire effort pour se transformer et s’accomplir.

Inversion de ce processus, la barbarie résulte de la progression aveugle de la technique, généralement considérée comme positive.

C’est sur les principes de sa phénoménologie que M.H. fonde l’analyse d’une catastrophe qui touche en réalité à l’historial. La crise actuelle lui fait définir la relation de la culture à la vie, la nature de la science, celle de la technique, ainsi que celle de la communauté, de la société, du travail, le tout en faisant retour au concept central de sa phénoménologie fondée sur le pouvoir de l’individu.

Ce texte est un manifeste en faveur de la vie et non le pamphlet que certains ont cru lire.

Ce qui ne s’était jamais vu :

Le développement sans précédent des savoirs scientifiques va de pair avec l’effondrement des autres activités et entraîne la ruine de l’homme.

I – Culture et barbarie :

Produit de l’auto transformation de la vie, la culture est savoir originel, subjectif, de cette vie et diffère du savoir scientifique, objectif, tel que l’a formulé au XVIe siècle Galilée, fondateur de la science moderne : ce second savoir repose sur la mise hors jeu des qualités sensibles du monde et n’en retient que les formes abstraites ; d’autre part, ne s’occupant que de l’extériorité du monde, il ignore les limites de son champ de recherche. C’est pourtant la vie subjective qui donne originairement forme au monde et qui est la condition interne du savoir scientifique. Mais ce savoir premier s’identifie à ce qu’il fait, opère du dedans et se confond avec son pouvoir, alors que la science a pour fondement l’objectivité et l’universalité. Se mouvant dans la théorie, elle ne peut concevoir la réalité pratique de la culture : la subjectivité étant tout entière besoin, sa praxis satisfait aussi bien besoins élémentaires – biens utiles à la vie, nourriture, habitat, célébration de son destin, érotisme, organisation sociale, travail – que besoins supérieurs, art, éthique, religion. La barbarie réside dans cette méconnaissance.

II – La science jugée au critère de l’art

Ce n’est pas le savoir scientifique qui est en cause, mais l’idéologie actuelle qui le tient pour l’unique savoir. Les ingérences de la méthode scientifique dans le domaine de l’art rendent sensible leur hétérogénéité : ainsi à Éleuthère, ancienne forteresse grecque dont les remparts cyclopéens magnifiquement conservés sont défigurés par la ligne électrique à haute tension qui les enjambe, détruisant cette unité du monde qui repose sur la sensibilité individuelle ; ravages de prétendues restaurations scientifiques comme à Daphni, basilique du XIe siècle aux mosaïques dévastées par une initiative de la science dans un domaine qui n’est pas le sien. Ce qui est détruit est l’unité organique du substrat, analogon de l’objet esthétique qui est par essence imaginaire. Car l’art est à chaque fois expression d’un individu, caractère qu’ignore la science. (Se reporter à Voir l’Invisible, essai sur Kandinsky).

III – La science seule : la technique

Les opérations que la science inspire à la technique reposent exclusivement sur l’auto développement d’un savoir théorique livré à lui-même qui ne sait rien des intérêts supérieurs de l’homme. Pourtant l’essence de la technè est originairement savoir-faire individuel. La mise en œuvre de nos pouvoirs subjectifs est la forme première de la culture. Mais quand ce déploiement de la praxis dépend d’une abstraction, il y a bouleversement ontologique, l’action cesse d’obéir aux prescriptions de la vie. Coupée de sa racine humaine, elle n’existe plus que sur un mode purement matériel.

A cela s’ajoute une inversion de la téléologie vitale : la production vise l’argent, qui est abstraction.

Le rôle des travailleurs dans le monde moderne s’est amoindri, remplacé par des robots et l’atrophie des potentialités de l’individu vivant a entraîné un malaise – et une inculturation, la part du savoir de chacun devenant minimale, tandis que l’univers technique prolifère à la manière d’un cancer.

IV – La maladie de la vie

La barbarie réside dans l’occultation par l’homme de son être propre C’est pourtant la subjectivité qui crée les idéalités de la science. Comme celui de la culture l’acte inaugural de celle-ci est une modalité de la vie.

Aujourd’hui toutefois la science et la culture sont en rapport d’exclusion réciproque parce que la praxis de la science conçoit la vérité comme étrangère à la sphère ontologique de la vérité vivante.

Cette auto négation de la vie est l’événement crucial qui détermine la culture moderne en tant que culture scientifique, phénomène qui va de pair avec l’élimination des autres domaines spirituels.

Or tout homme se meut à l’intérieur du monde de la vie, il est épreuve de soi, subjectivité, singularité, auto accroissement, travail personnel sur soi, aspect jamais pris en considération par la science. Voilà pourquoi la rupture de ce qui lie la vie avec elle-même est catastrophique et source d’angoisse.

V – Les idéologies de la barbarie [Le « transhumanisme était marginal en 1987]

Il s’agit essentiellement des sciences humaines dont l’éclosion caractérise la culture moderne. Théoriquement c’est l’homme qu’elles prennent en vue : langage, historicité, socialité etc. Toutefois elles font abstraction de l’Individu transcendantal que nous sommes, mettant hors jeu sa subjectivité, au mépris de leur finalité réelle. Leur traitement de type mathématique appauvrit le fait humain.

Devant le suicide, la sexualité, l’angoisse, que valent des statistiques ? Plus on accumule de connaissances positives, plus on ignore ce qu’est l’homme. Et pourtant la vie, écartée à notre époque, n’en subsiste pas moins sous une forme élémentaire, vulgaire, voire dans son auto négation.

VI – Pratiques de la barbarie

L’éthique est le savoir de la vie qui s’éprouve comme valeur absolue et détermine les valeurs de son action. L’être de la subjectivité est expérience continuée de soi, effort sans effort, étreinte où son pathos se modalise selon les tonalités phénoménologiques fondamentales du souffrir et du jouir. Souffrir, qui est poids de son existence propre incapable de se défaire de soi.

Jouir, quand la souffrance de la conservation se change en ivresse de l’abondance. Tel est le point source de toute culture comme de sa réversion possible en barbarie.

Celle-ci procède comme la culture de l’Énergie originelle, mais elle est l’inversion de cette énergie dont l’élimination n’est pas possible. L’énergie ne subsiste que dans le refoulement, créatrice d’angoisse. Elle cherche à se libérer par un soulagement immédiat, se replie sous des formes frustes du sentir, du penser, de l’agir, augmentant le mécontentement, engendrant la violence.

Les figures de la barbarie sont là, comportements grossiers, fuite frénétique dans l’extériorité engendrant l’échec à se débarrasser de soi, idéologie scientiste, positiviste qui se substitue à la science, démission de la vie transcendantale, engluement dans la télévision qui est la vérité de la technique, avec sa recherche de la brutalité du fait, l’incohérence de ses images qui se substituent à la vie personnelle, sa censure idéologique qui rassemble les stéréotypes d’une époque etc.

VII – La destruction de l’Université

Primitivement destinée à transmettre une culture qui signifiait entrée en possession de soi, l’Université ignore désormais l’humanitas de l’homme. Pour des raisons économiques, la finalité des formations obéit au développement de la technique dont l’idéologie ruine également la transmission du savoir soumise au leurre de la pédagogie, ce qui dispense tout le monde d’une culture véritable – alors que la nature du vrai savoir, intemporelle, toujours contemporaine, ne peut être transmise que si celui-ci est revécu par celui qui l’enseigne.

Underground

Le rejet de la culture dans une clandestinité qui en change la nature et la destination caractérise la modernité. Le propre de cette barbarie moderne est de s’accomplir à l’intérieur d’une forme de culture, le savoir scientifique.

La négation de la vie qui a pris l’allure d’un développement positif aboutit en réalité au ravage de la Terre par la nature a-subjective de la technique. Elle est également ruine de la communauté. L’abaissement actuel est renforcé par les médias de l’ère technicienne qui infusent l’hébétude à notre société matérialiste.

Ces médias sont totalement étrangers à ceux de la culture qui aidaient l’homme à se surpasser. C’est le règne de l’insignifiance, de l’actualité, de la fuite dans la paresse intellectuelle. La culture a été boutée hors de la Cité.

« Le monde peut-il encore être sauvé par quelques uns ? »
Partager cet article
Repost 0
Vous aimerez aussi :
VIOL HARCELEMENT SEXUEL CINEMA POLITIQUE OMERTA – Affaire Weinstein: Björk parle de son expérience avec Lars von Trier…sans le nommer…pourquoi? Qu’en pense Charlotte GAINSBOURG?
VIOL HARCELEMENT SEXUEL CINEMA POLITIQUE OMERTA – Affaire Weinstein: Björk parle de son expérience avec Lars von Trier…sans le nommer…pourquoi? Qu’en pense Charlotte GAINSBOURG?
DROIT A L’ENFANT FABRIQUE POUR TOUS – MACRON est pour le « Droit à l’enfant fabriqué pour toutes ». (« PMA sans père »)…mais pas pour le « Droit à l’enfant fabriqué pour tous » (GPA ).! Pourquoi uniquement les femmes et non les hommes et les couples homme-femme…au « nom de l’Egalité »!
DROIT A L’ENFANT FABRIQUE POUR TOUS – MACRON est pour le « Droit à l’enfant fabriqué pour toutes ». (« PMA sans père »)…mais pas pour le « Droit à l’enfant fabriqué pour tous » (GPA ).! Pourquoi uniquement les femmes et non les hommes et les couples homme-femme…au « nom de l’Egalité »!
ISLAMOGAUCHISME ISLAMISATION 5EME COLONNE RACISME ANTIBLANC CHRITIANOPHOBIE – MELENCHON soutient l’islamogauchiste OBONO… pour lui « Le conducteur de bus qui refuse de succéder à une femme…. Ça n’a rien à voir avec la religion »! CQFD!
ISLAMOGAUCHISME ISLAMISATION 5EME COLONNE RACISME ANTIBLANC CHRITIANOPHOBIE – MELENCHON soutient l’islamogauchiste OBONO… pour lui « Le conducteur de bus qui refuse de succéder à une femme…. Ça n’a rien à voir avec la religion »! CQFD!
LYNCHAGE BONNE CONSCIENCE HYPOCRISIE – #Balancetonporc : le hashtag des lyncheurs et des couards!
LYNCHAGE BONNE CONSCIENCE HYPOCRISIE – #Balancetonporc : le hashtag des lyncheurs et des couards!
Précédent
Suivant
Commenter cet article

Suivez-moi

RSS

Newsletter

Abonnez-vous pour être averti des nouveaux articles publiés.
Email

Liens

Critiques de Presse – Regards Chrétiens sur la Culture

Archives

2017
Octobre (36)
Septembre (85)
Août (151)
Juillet (113)
Juin (69)
Mai (59)
Avril (69)
Mars (65)
Février (54)
Janvier (79)
2016
2015
2014
2013
2012

Nous sommes sociaux !
Rss

Articles récents

VIOL HARCELEMENT SEXUEL CINEMA POLITIQUE OMERTA – Affaire Weinstein: Björk parle de son expérience avec Lars von Trier…sans le nommer…pourquoi? Qu’en pense Charlotte GAINSBOURG?
DROIT A L’ENFANT FABRIQUE POUR TOUS – MACRON est pour le « Droit à l’enfant fabriqué pour toutes ». (« PMA sans père »)…mais pas pour le « Droit à l’enfant fabriqué pour tous » (GPA ).! Pourquoi uniquement les femmes et non les hommes et les couples homme-femme…au « nom de l’Egalité »!
ISLAMOGAUCHISME ISLAMISATION 5EME COLONNE RACISME ANTIBLANC CHRITIANOPHOBIE – MELENCHON soutient l’islamogauchiste OBONO… pour lui « Le conducteur de bus qui refuse de succéder à une femme…. Ça n’a rien à voir avec la religion »! CQFD!
LYNCHAGE BONNE CONSCIENCE HYPOCRISIE – #Balancetonporc : le hashtag des lyncheurs et des couards!

Theme: Elegant press © 2013

Hébergé par Overblog

Voir le profil de Michael Jeaubelaux sur le portail Overblog Créer un blog gratuit sur Overblog Top articles Contact Signaler un abus C.G.U. Rémunération en droits d’auteur Offre Premium Cookies et données personnelles

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s