Evénement des Nations-Unies fait honte aux protecteurs de traffic d’enfants, prostitution

Austin Ruse;::
Evénement des Nations-Unies fait honte aux protecteurs de traffic d’enfants, prostitution
Cher Collègue,

Cette semaine a été douloureuse et inspirate également. Nous avons entendu des experts et de courageux survivants de traffiquant d’enfants esclaves sexuels au festival de film de Mercredi et lors du panel à la chamber Ecosoc. Dr Marianna Orlandi a fait un reportage sur cet événement, un événement organisé d’une main de maître par notre EVP Lisa Correnti et la mission de Biélorussie.

Mon collègue,Dr Rebecca Oas vous porte une histoire sur le projet de loi apparament non controversé devant le Sénat qui revendique de sauver des vies mais en vérité avertit seulement sur leur existence réelle. Si cela passe, cela en avertira encore beaucoup.

Merci à tous ceux d’entre vous qui sont venus à nos deux événements à Washington et New York. Certains d’entre vous ont pris l’avion ou conduit longtemps et d’autres ont donné généreusement. Aucune organization ne pourrait demander pour plus de soutiens pleins de foi. Vous êtes simplement les meilleurs.

A vous,

Susan Yoshihara, Ph.D.
Senior Vice President
Managing Editor, Friday Fax

Soutenir Notre Travail
Un événement aux Nations-Unies nomme et met la honte sur les pourvoyeurs de viols /traffic d’enfant
Par Marianna Orlandi, Ph.D.

NEW YORK, 29 septembre (C-Fam) “Decriminalisation de la prostitution est l’acte le plus monstrueux, absurd et contre-productif que nous pouvons possiblement concevoir, a déclaré un rescapé de prostitution à une rencontre de haut-niveau des Nations-Unies hier, sur le traffic d’êtres humains. Plus >>
Une proposition de loi américaine cherche à sauver des vies en les empêchant d’exister.
Rebecca Oas, Ph.D.

WASHINGTON, D.C., vendredi 29 Septembre (C-Fam) Un texte présenté au Sénat des États-Unis espère recueillir un large soutien des deux partis en raison de son ambition de sauver seize millions de vies. Les critiques font valoir que beaucoup de ces vies « sauvées » n’auront jamais existé et que la loi attribuerait des millions aux groupes en faveur de l’avortement plutôt que de les affecter aux soins de santé destinés à sauver des vies. Plus >>
S’abonner au Friday Fax
Facebook
Twitter
Google Plus
Website
Copyright © 2015 C-Fam. Tous droits réservés.
You are receiving this email because you opted in on the C-Fam website.

Votre adresse mail:
Center for Family and Human Rights
1730 Rhode Island Avenue NW, Suite 212
Washington, DC 20036

Add us to your address book

se désinscrire de cette liste mettre à jour les préférences d’abonnement

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s