Choisir la Vie : Journée de formation

[

Journée de formation
Inscrivez-vous vite !

30 septembre 2017 : journée de formation sur le thème « Sédation terminale et dérive euthanasique ? » organisée par l’antenne d’écoute et de formation « Nos mains ne tueront pas » de Choisir la Vie

Vous êtes étudiants ou professionnels de santé, vous êtes confrontés à des questions délicates d’éthique dans l’exercice de votre profession ou au cours de vos études ? Cette journée de formation est fait pour vous !

PROGRAMME :
Samedi 30 septembre
10h15 : Accueil des participants et présentation de la journée
10h45 : Quel contournement juridique aux sédations euthanasiques pour les soignants ?
12h15 : Messe
13h30 : Repas*
14h15 : Sédation terminale : « La bonne intention » suffit-elle à éviter toute dérive euthanasique ?
16h00 : Comprendre la problématique des sédations « désordonnées » à partir de situations concrètes. Définition, indications : Comment éviter ou contourner les dérives euthanasiques ?
17h30 – 18h15 : Réponses aux questions, discussions
18h30 : Clôture
(* Apporter un repas tiré du sac pour le déjeuner réfrigérateur sur place)

INSCRIPTION : AU PLUS TARD LE 27 SEPTEMBRE 2017
02 54 01 11 24 / 06 74 18 25 30
nosmainsnetuerontpas@gmail.com

COÛT : 50€ par personne pour la journée

LIEU : 70 boulevard Saint-Germain PARIS (5e)

Plus d’informations

Faire un don

Vous pouvez faire un don à Choisir la Vie sur notre compte Paypal

Faire un don

Choisir La Vie
70 boulevard Saint-Germain
75005 Paris
Tél. 01 45 53 56 80

© 2017 Choisir la Vie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s